Quel avenir pour Chatroulette?

Dans: Chatroulette like

25 Nov 2011

Malgré le fait que le fondateur du site chatroulette soit russe, on constate que les utilisateurs proviennent majoritairement des USA (presque la moitié des participants). Loin derrière, mais tout de même en deuxième position, c’est la France qui suit le mouvement. Pas étonnant donc, de voir les chatroulette like francophones se multiplier.

Le succès du phénomène n’est donc plus à prouver. La grande question qui se pose à présent reste l’avenir de ces sites, car au fils des années et de leur popularité, il y a fort à parier que certains aspects devront changer, pour s’adapter toujours mieux aux utilisateurs.

C’est sur l’aspect le plus négatif que certains développeurs se sont déjà impliqués : la modération. Le risque de tomber sur des images choquantes reste en effet le principal frein, même si depuis, plusieurs propositions ont été appliquées sur différents sites likes, comme demander une inscription préalable ou même d’interdire l’accès aux moins de 16 ans et 18 ans. Les spécialisations font aussi parti des variantes des chatroulette like, comme des espaces réservés pour les gay ou les célibataires.

Des approches différentes qui modifient la façon de chater, et qui renforcent l’idée de rencontre du concept. Doit-on considérer ces changements comme un renouveau, ou au contraire, parler de dénaturation de l’idée de base qui était dialoguer avec n’importe qui dans le monde? Finalement, il s’agit plutôt de recherches destinées à optimiser au maximum l’expérience pour chacun, éliminant la barrière de la langue et les abus, promettant un avenir toujours plus agréable.

Commentaire